Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Namory le Ven 6 Juil - 16:02

I Les dépréciations

A. Définitions et principes

Une dépréciation c'est une constatation de la perte de valeur probable d'un élément d'actifs.

Une dépréciation permet d'appliquer le principe de prudence car elle constate la diminution probables du patrimoine de l'Entreprise en raison d'une diminution de valeur d'un actif de bilan.

Les éléments d'actifs susceptibles de perdre de la valeur sont :
-les actifs immobilisé incorporelle ou corporelles
-les actifs immobilisés financiers
-les titres immobilisés
-les actifs circulent (les stocks et créance client)

Pour calculer une dépréciation sur les VMP(valeur mobilière de placement), on fait la différence entre le prix d'achat et le prix de vente, se qui nous donne la variation, puis on le multiplie par le nombre de VMP acheté.

Ex: Une entreprise achéte 50 actions a 4€ l'unité, à la fin de l'année ces actions valent 3.5€ l'unité donc 4-3.5=0.5, 0.5*50=25
Donc on a une dépréciation de 25€.

Une dépréciation constate la perte de valeur de l'actif.
On dit qu'une dépréciation est réversible car elle peut augmenter, diminuer ou être annulé, on dit qu'elle est ajustable.

Le patrimoine peut diminuer si on augmente le passif externe, les ressources provenent des tiers ou les dettes.

Article 212-3 et 4 du PCG
-Une provision est un passif dont l'échéance ou le montant, à l'égard d'un tiers, n'est pas fixé de façon précise [...] résultant d'un ou plusieurs évènement futurs incertains.

Namory
Admin

Masculin
Nombre de messages : 249
Age : 29
Localisation (Ville) : Saint-Pathus
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://compta.forums1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Namory le Ven 6 Juil - 17:54

Article 324-1 du PCG
-A la date de clôture, la Valeur nette comptable des éléments de passif est comparée à leur valeur d'inventaire à la même date. Les provisions sont ajustées pour refléter la meilleure estimation à cette date.

Comme pour les dépréciations, les provisions sont ajustable, les provisions augmentent le passifs et augmentent ainsi une diminution du patrimoine

Namory
Admin

Masculin
Nombre de messages : 249
Age : 29
Localisation (Ville) : Saint-Pathus
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://compta.forums1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Namory le Ven 6 Juil - 18:01

B. Les dépréciations d'actifs immobilisés

1. La dépréciation des terrains

Pour enregistrer une dépréciations sur terrains, il faut :
-Débiter le compte 6816 (dotations aux dépréciations des immobilisations corporelles)
-Créditer le compte 2911 (dépréciation des terrains)

Cette enregistrement fait augmenter les charges et diminu l'actif.

2. La dépréciation des titres immobilisés

Principe :
Pour diminuer ou annuler la dépréciation :
-créditer un compte de reprise sur dépréciations
-débiter le compte de dépréciation du compte d'actif, comportant un 9 au 2eme rang.

Donc si l'Entreprise avait prévu une dépréciation et qu'en réalité la dépréciation n'est pas aussi grande ou qu'il n'y a pas de dépréciation, alors l'entreprise fera une reprise.

Cette reprise quand elle est enregistré augmente les produits, augmente le net de l'actif.

Namory
Admin

Masculin
Nombre de messages : 249
Age : 29
Localisation (Ville) : Saint-Pathus
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://compta.forums1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Namory le Ven 6 Juil - 18:10

C. Les dépréciations d'actifs circulants

1. La dépréciation des stocks

Principe :
En ce qui concerne les stocks, au lieu d'ajuster les dépréciations, le PCG impose :
-d'annuler les dépréciations des stocks initiaux
-de créer les dépréciations des sotcks finaux.

Pour faire une reprise sur dépréciation sur produit finis, on fait :
-Créditer le compte 7817 (reprise sur dépréciation des actifs circulant)
-Débiter le comtpe 3955 (dépréciations des stocks de produits finis)

Pour faire une dotation sur dépréciation sur produits finis, on fait :
-Débiter le compte 6817 (dotation aux provisions par dépréciations des actifs circulant)
-Créditer le compte 3955 (dépréciation des stock de produits finis)

Donc pour une reprise, cela augmente les produits et augmente le net a l'actif.
Pour une dotation, cela augmente les charges et diminue le net à l'actif.

Namory
Admin

Masculin
Nombre de messages : 249
Age : 29
Localisation (Ville) : Saint-Pathus
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://compta.forums1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Namory le Ven 6 Juil - 18:29

2. La dépréciation des créances

Avec les clients, il y a des chances que l'Entreprise rencontre des problémes avec le réglement de ces client, il faut donc qu'elle l'enregistre les clients qui ont des chances de ne pas payer leur créance de les enregistrer dans les clients douteux.

On fait cet enregistrement :
-On fait débiter le compte 416
-On fait créditer le compte 411

Puis à la fin de l'exercice, l'Entreprise prévoit des dépréciations sur les créances, si la dépréciations à l'inventaire est la même que celle qui avait été enregistré, on enregistre rien, si il n'y en avait pas, on enregistre une dotation, et si la dépréciation est inférieure à celle d'avant on fait une reprise.

Donc :
-Si Dépréciation de l'exercice N = Dépréciation de l'exercie N-1, aucun enregistrement nécessaire

-Si Dépréciation de l'exercie N est la première dépréciation enregistré alors on fait une dotation

-Si Dépréciation de l'exercice N < Dépréciation de l'exercice N-1, on enregistre une reprise

-Si Dépréciation de l'exercie N> Dépréciation de l'exercice N-1, on enregistre une dotation.

Les ajustements des dépréciations

Pour faire une reprise sur créance client, on fait :
-Débiter le compte 4911 (dépréciation des comptes client)
-Créditer le compte 78174 (créances)

Pour faire une dotation sur créance client, on fait :
-Débiter le compte 68174 (créances)
-Créditer le compte 4911 (dépréciation des comptes client)

Il se peut aussi que un client douteux devienne un client irrécouvrable .

Les reclassements des créances

Dans le cas ou un client est irrécouvrable, on doit faire :
-Débiter le compte 654 (perte sur créance irrécouvrables) qui correspond au montant HT de la créance client

-Débiter le compte 44551 (TVA à décaisser) ou on peut faire débiter aussi le compte 44571 (TVA collectée) qui correspond au montant de TVA de la créance client.

-Créditer le compte 416 (clients douteux) qui correspond au montant TTC de la créance client.

Remarques:
Une créance devenue irrécouvrable engendre un appauvrissement constaté en charge mais pour le montant HT. La TVA n'ayant pas été collectée par l'Entreprise, celle-ci peut diminuer la TVA à payer à l'Etat.

Donc la créance irrécouvrables fait augmenter les charges, augmenter les autres créances a l'actif et fait diminuer les créances client à l'actif.
Une dotation fait augmenter les charges et fait diminuer le net à l'actif.
Une reprise fait augmenter les produits et fait augmenter le net à l'actif.

Namory
Admin

Masculin
Nombre de messages : 249
Age : 29
Localisation (Ville) : Saint-Pathus
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://compta.forums1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Namory le Ven 6 Juil - 18:37

3. La dépréciation des VMP

Pour enregistrer une dotation sur dépréciations des VMP, on fait :
-Débiter le compte 6866 (dotations aux dépréciations des éléments financiers)
-Créditer le compte 590 (dépréciations des valeurs mobilières de placement)

Pour enregistrer une provision sur dépréciations des VMP, on fait :
-Débiter le compte 590 (dépréciations des valeurs mobilières de placement)
-Créditer le compte 786 (reprise sur dépréciations et provisions des éléments financiers)

Une dotation fait donc augmenter les charges et diminuer le net à l'actif
Une reprise fait donc augmenter les produits et augmenter le net à l'actif

Namory
Admin

Masculin
Nombre de messages : 249
Age : 29
Localisation (Ville) : Saint-Pathus
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 19/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://compta.forums1.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chapitre 2: Le principe de prudence : Les dépréciations

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum